Le Figaro (France)

Lunaire.


Sébastien a 35 ans, il est Parisien, restaurateur de profession et... amoureux. Plutôt que de préparer des petits plats à sa chérie, il a décidé de lui déclarer sa flamme de manière plutôt « space ». Grâce à la société Apoteosurprise, spécialisée dans les déclarations d'amour originales, il sera le premier homme « à demander en mariage sa compagne dans l'espace ». Le jour de la Saint-Valentin, la photo du couple et le message « Vanessa, veux-tu m'épouser ? » seront fixés à un ballon météorologique et lâchés dans les airs, équipé d'un appareil vidéo. À 30 km d'altitude, le ballon explosera et l'appareillage vidéo (muni d'un GPS) retombera sur terre en... parachute pour que la dulcinée puisse le visionner. Jusque-là tout va bien. Apoteosurprise assure que lors du test, le paquet est tombé à 115 km du lieu d'envol. Mais si le paquet se perd - même dans son caisson, tout est prévu -, Sébastien pourra toujours pleurer sur les 4 990 eur que lui aura coûtés cette déclaration. Et là, c'est moins drôle.